Compte rendu N°4 : l’école informatique au Burkina Faso.

Notre ami Hugues Glatigny, PDG de GHConsulting, a proposé de nous donner 20 ordinateurs portables, quasi neufs, et demande d’ouvrir une école informatique en Afrique.

Le pays choisi est le Burkina Faso, seul pays où nous sommes bien structurés avec des anciens boursiers dynamiques et volontaires.

Lors de la réunion des responsables de l’ASFA au Burkina (voir compte rendu N°1) après un exposé de Bernard, un débat a eu lieu.

Les participants ont estimé qu’il n’est pas nécessaire que cette école soit près de l’Université, car cette dernière est maintenant bien lotie en ordinateurs.

Ils pensent que le public devrait être les scolaires, les collégiens, les lycéens et aussi les femmes à sortir de leur isolement informatique pour un grand nombre d’elles.

Ils proposent une commission à mettre en place sous la direction de Sidiki Diabaté avec l’aide de Gérard Landry Bayala.

Issouf Guengané pourrait apporter une aide technique précieuse et Innocent Achio une aide au niveau comptable.

Bien sûr cette commission devra travailler de concert avec le Dr Ahmed Issa Sountoura responsable de l’ASFA au Burkina, avec l’aide précieuse au niveau relationnel d’Oumarou Mogmenga.