Merci à…

… ceux qui nous ont aidé et nous aident encore !


Les élèves, les professeurs, le personnel et les parents d’élèves du Lycée du Coudon se sont beaucoup impliqués dans la récolte des fonds pour la construction de l’école de 2004 à 2016. Des concerts ont été réalisés qui ont connu un gros succès (Merci à Romain Chang, Paul Perrichaud, et Jean-Baptiste Séguin), des lotos (Merci à Peter Baillis et Jérémy Auffret), des animations dans le hall.

Merci au Journal du Lycée « Apostrophe » qui a réalisé de nombreux reportages sur le Burkina Faso et sur l’école.

Une réunion des acteurs du Lycée du Coudon dans l’amphithéâtre.

 

Oumarou Mogmenga, responsable de l’école ASFA au Burkina Faso, est venu au Lycée du Coudon, pour faire des conférences dans de nombreuses classes.

Edukafaso est une association (animée par Anne-Marie Padeau) de la région parisienne avec laquelle nous avons beaucoup travaillé de 2008 à 2012. C’est une association qui s’occupe des enfants dans les écoles de l’est du Burkina (Tougan…). Ses statuts ne lui permettant pas d’aider des étudiants, nous récupérions dans l’ASFA des étudiants post bac afin qu’ils puissent continuer à être aidé.

C’est le cas notamment de Benoit, né avec une infirmité, qui a été aidé par Edukafaso jusqu’au bac, et que nous avons pris en charge ensuite. Benoit, élève brillant et volontaire, passe actuellement son doctorat de sciences économiques au Canada.


En maintes occasions, la Mairie de Bandol a soutenu notre action, notamment en prêtant du matériel (exposition, concert au Lycée…) sous la direction de Peter Baillis, responsable de l’animation de la Ville.

La mairie de Bandol a également organisé une exposition où l’ASFA était très présente. Elle fut une réussite (deux parrains supplémentaires).

  • Les Arts Sauts.

Les Arts Sauts fut, jusqu’en 2007, une célèbre compagnie d’artistes acrobates qui se sont produits dans de nombreux pays du monde.

Animée par Laurence De Magalhaes et Stéphane Ricordel , actuellement codirecteurs du Théâtre « Le Montfort » à Paris, la troupe a voulu d’aider l’ASFA : lors d’une tournée au Portugal, les membres décident de donner un spectacle à Paris dont la totalité de la recette ira à la construction de l’école.

Plus de 23 000 € furent ainsi réunis, ce qui permis la construction des deux premières salles de classe!

Deux acrobates des Arts Sauts, Benoit BELLEVILLE et Fabrice CHAMPION avec (à droite) Stéphane RICORDEL.

 

À Singapour les spectacles des ARTS SAUTS furent présentés dans la célèbre « bulle » qui peut accueillir 1000 personnes.

 

Jean-Antoine Véran dit Jean-Jean, vice-président de l’ASFA depuis sa création, fut un des acrobates des Arts Sauts.

 

Laurence De Magalhaes avec le président de l’ASFA, Bernard Valgaeren. Laurence est toujours marraine de l’ASFA avec d’autres membres des Arts Sauts: André Madrignac (dit le grand Dédé), Isabelle Solé, Jean Naets, Philippe Derenne…

Malheureusement, après une grande aventure à travers de très nombreux pays, Les Arts Sauts durent décider en AG de 2007, de se dissoudre afin de créer d’autres activités artistiques.


Depuis la création de l’ASFA, le PDG de GH Consulting, Hugues Glatigny, s’est personnellement engagé dans des actions en notre faveur.

Hugues Glatigny, PDG de GH Consulting, et Bernard Valgaeren Président de l’ASFA.

Non seulement Hugues Glatigny est un parrain fidèle depuis 12 ans, mais de plus il a participé à des actions ponctuelles.

Par exemple, avec l’aide du Comité d’Entreprise de Péchiney Ugine Kuhlman, il a fait don de 40 cyclomoteurs pour des paysans pauvres du Burkina Faso.

Une des « mobylettes » offertes.

En 2017, GH Consulting a payé intégralement une opération chirurgicale urgente (péritonite d’une jeune fille de 16 ans).

En 2018, Hugues Glatigny et Bernard Valgaeren décident de nouer des liens plus forts et pérennes entre GH Consulting et l’ASFA.