Actualités

ASFA: une nouvelle action !

ECOLE POUR SOURDS DE VEDOKO

Cette école pour sourds est situé dans le quartier de Védoko, zone populaire de Cotonou (Bénin). Elle est la seule école pour malentendants publique du Bénin.

Une centaine de jeunes sourds la fréquente.

 

 

Être sourd en Afrique est un lourd handicap. Il y a un rejet de la population et, donc, ces jeunes sont très repliés sur eux-mêmes.

Les professeurs sont très impliqués dans leur tâche difficile Après la construction de l’école, et la mise en en place des 4 professeurs, l’état ne fait plus grand-chose. Pas de subventions de fonctionnement.

Les réparations électriques et autres sont faits bénévolement par les professeurs. Les parents aident bénévolement, par exemple pour une cantine de plein air. Les enfants viennent souvent de très loin, parfois 20 km.

Les parents sont très inquiets pour l’avenir de leur enfant. Comment vont-ils trouver du travail, dans un pays où il y le taux de chômage est de 38% (même en tenant compte des petits métiers informels non déclarés) ?

L’ASFA a déjà aidé le jeune Bill, ancien de cette école, qui vient de temps en temps aider les professeurs bénévolement.

L’ASFA a donc envoyé un appareil auditif au jeune Bill. Cet appareil a été offert par « Ecouter Voir » d’Ollioules ». Pour les réglages et les embouts Bill et sa maman sont allés au Togo.

Petit à petit Bill s’adapte aux appareils, et ce n’est pas facile pour lui.

Voici un des messages qu’il nous a envoyé par Whatsapp :

« Oui ça va bien. J’ai essayé de parler un peu pour apprendre au cours. Les autres personnes parlent trop et ça me dérange pour écouter comme le mélange ».

Bill est actuellement dans une autre école pour sourds, mais privée. (L’école de sourds de Védoko ne fait que le primaire).

Bill est en 3ème et espère bien décrocher le BEPC à la fin de l’année. Après il ira dans un lycée « normal », et là ce sera plus difficile pour lui.

L’ASFA se propose d’aider l’école pour sourds de Védoko, comme nous aidons l’école que l’ASFA a construit à Balkouy (quartier d’Ouagadougou au Burkina Faso).

L’aide mensuelle apportée pour les marraines et les parrains à cette école a été fixée à 10 € par mois (soit 3,40 € après déduction d’impôts).

Bien sûr les marraines et parrains actuels peuvent s’engager davantage, mais nous allons surtout utiliser les réseaux de sourds français.

Notre amie de Toulouse, Janick Leclair, professeur sourde, a accepté d’animer cette action.

Ainsi, l’ASFA aide des étudiantes et étudiants, par des bourses de 15 € par mois, mais aussi par des aides diverses. L’ASFA a construit puis aide l’école de Balkouy. L’aide à l’école pour sourds de Védoko est donc une nouvelle action.

Petit à petit, l’ASFA, fondée en 2003, se développe !

Bernard.

PJ: notre ami Bill