Actualités

Bravo aux reçus au CEP de notre école de Balkouy.

Bravo pour leur brillante réussite au CEP de notre école de Balkouy (voir photo) :

(G = garçon, F = fille et age)

Séni Ali BELEM (G, 15 ans)

Aïcha BIRBA (F, 10 ans)

Mouniratou BONKOUNGOU (F,11 ans)

Aïcha BOUSSIM (F, 12 ans)

Farouk BOUSSIM (G, 14 ans)

Mohamadi COMPAORE (G, 12 ans)

Kompaga DABILGOU (F, vers 12 ans)

Ouélé Grace DIMTOUMDA (F, 10 ans)

Roland ILBOUDO (G, 12 ans)

Saïdou ILBOUDO (G, 13 ans)

Saada KINDA (G, 12 ans)

Abdoulaye KOUANDA (G, 13 ans)

Samaritou NAISSA (F, 12 ans)

Faousia OUEDRAOGO (F, 13 ans)

Mounouhoun Anderson Rodrigue SANOU (G, 13 ans)

Arsène SIA (G, 12 ans)

Fayssal TIEMTORE ( G, 12 ans)

Ousséni 1er jumeau TIENDREBEOGO (G, 12 ans)

Ousmane ZOUNGRANA (G, vers 16 ans)

Serifatou ZOUNGRANA (F, vers 12 ans)

Deux sont très jeunes (10 ans), elles sont brillantes et ont sauté des classes !

La durée normale des études à notre école pour avoir le CEP est de 6 ans (il y a deux CP au Burkina Faso: CPI et CP II). CPI et CPII est essentiel pour apprendre le français, langue d’enseignement. Le français n’est pas leur langue maternelle, il y a 49 langues vernaculaires différentes au Burkina. Quand deux burkinabè se parlent en français, c’est qu’ils ne sont pas de la même ethnie. Certains ont commencé à fréquenter l’école à 10 ans (ils viennent d’un village pour s’installer en ville). Certains ont alterné 1 an d’étude et 1 an de champ. Certains n’ont pas fait l’acte de naissance.

Pour les boursiers: les bourses pour les groupes 1 et 2 de Ouagadougou et celles de Koudougou sont arrivées ce matin au Burkina Faso.

Bernard.