Actualités

IL Y A 10 ANS ! Une belle histoire.

Chères marraines, cher Parrains,

Souvenez vous (pour les anciens), il y a dix, nous lancions une opération pour sauver le petit Sékou.

Cet enfant était né sans anus et les excréments sortaient par un trou pratiqué dans le ventre.

Il était donc très urgent de l’opérer car une infection le menaçait et il risquait la mort.

Malheureusement ses parents étaient très pauvres et, comme vous le savez, pas de sécu au Burkina.

L’ASFA, ou plutôt les généreux donateurs ont sauvé le petit Sékou!

L’opération s’est bien déroulés, et il a eu un anus tout neuf.

Sur la première photo: le petit Sékou

Sur la deuxième photo: Sékou, sa maman, sa grand mère et une tante. Derrière des boursiers de l’époque qui sont tous les trois devenus médecins, et qui se sont dépensés sans compter pour sauver le petit Sékou: Abdoul Aziz TRAORE, Ahmed Issa SOUNTOURA et Lendé TOUGRI.

Maintenant le jeune Sékou se porte bien! Il a 11 ans et est en CE1. Le Dr Lendé TOUGRI est toujours en relation avec la famille. Il va essayer d’obtenir une photo du jeune Sékou maintenant. C’est difficile car famille pauvre, sans téléphone qui prends photos. On va essayer de passer par le maitre.

Dix ans après, il s’agit de sauver la vue de Cosme. Les traitements pour sa maladie, maintenant connue, et qui est la cause de ses douleurs articulaires et musculaires, et de la perte de vision de son œil, le soulage.

Hier soir les Dr Ahmed Issa Sountoura et Bile, ont fait un bilan. Lundi, il revoit le Dr Bile pour l’examen complet de l’autre œil.

Pour soigner l’œil malade, il faut une machine spéciale qui n’existe qu’en Tunisie (mais c’est loin) ou à Bamako au Mali (on peut s’y rendre en car).

Donc il semble qu’une opération à Bamako soit une solution très envisageable. On étudie les frais…

Pour l’instant 710 € de dons sont arrivés. Nous avons déjà payé 600 €. Il faut donc continuer à donner (66% de réduction d’impôts).

Vous recevrez le détail de tous les couts quand tout sera terminé.

Courage Cosme !

Merci à Ahmed Issa.

Longue vie à Sékou.

Bernard.