Actualités

Nouvelles de l’ASFA.

Chères marraines, chers parrains,

Pour l’instant il semble que les trois pays sur lesquels nous travaillons soient peu touchés par le Covid-19.

Burkina Faso: 484 cas et 27 morts.

Bénin: 35 cas et 1 mort.

Togo: 76 cas et 3 morts.

Trois tentatives d’explications :

– mesures rapides des gouvernements avant même que les premiers cas se manifestent (fermeture des établissements scolaires, fermeture des frontières, confinement…),

– chaleur et/ou humidité (suggestion du Dr Yves GILLE),

– résistance de la population qui souvent atteinte de paludisme, a pris de l’hydroxychoroquine.

Rien de permet de dire ce qui va se passer. Toujours est-il que les infrastructures hospitalières de ces pays ne pourront pas faire face à une importante augmentation des cas.

L’ASFA a immédiatement réagi :

– sensibilisation immédiate de tous les boursiers et anciens boursiers à la gravité du virus et aux gestes barrières,

– augmentation de 5 € pour tous les boursiers au mois d’avril afin que ceux ci puissent faire face à l’augmentation des prix constatés et à l’achat de savon.

– mise en place d’un groupe ASFA sur Whatsapp , lequel fonctionne très bien avec 51 inscrits : échanges d’informations, rappel des consignes, bilans. Ce groupe est animé par les docteurs Lendé Tougri, Ahmed Issa Sountoura et Anselme Yé.

– distribution de masques gratuits à tous les boursiers, par Achille Oodjouoriby au Bénin, Justin Affassinou au Togo et Arsène Yaméogo au Burkina Faso.

Ces opérations ont mis à mal la trésorerie de l’ASFA. Ainsi nous lançons aujourd’hui un appel aux dons. Même petit, votre don va beaucoup nous aider et surtout aider nos boursiers et écoliers. Réduction habituelle de 66 %. Versement par chèque ou par virement. Nous comptons sur vous.

Deux marraines et parrains ont du nous quitter en raison de leur difficultés économiques (chômage sans indemnité). Nous continuons quand même à aider les boursiers sans parrains, mais cela grève encore notre trésorerie.

Deux photos :

– L’équipe d’Ahmed Issa au CMI qui soigne les malades du covid 19.  (le Dr Ahmed Issa est à droite), photo prise à la pause café ;

– Le port du masque n’exclue pas l’élégance…ici Spéro au Bénin.

Merci à toutes et à tous de votre aide en ces moments difficiles.

Bernard.