Actualités

Compte rendu N° 2 : visite de l’école de Balkouy.

Visite de Bernard au Burkina Faso du 19 au 22 novembre 2018 : visite de l’école de Balkouy.

Je me suis rendu à l’école Burkin’Ami de Balkouy avec Oumarou Mogmenga, responsable sur place de l’équipe de suivi de l’école, le mercredi 21 Novembre au matin.

J’ai visité les six classes : CP1, CP2, CE1, CE2, CM1 et CM2.

J’ai été très bien reçu par les instituteurs, la directrice et les élèves.

L’encadrement de notre école est assuré par une directrice, 7 enseignants et 8 instituteurs stagiaires, soit 16 personnes.

Les effectifs sont (G = garçon et F = fille)

CP1 : 32 G + 28 F = 60 enfants

CP2 : 39 G + 31 F = 70 enfants

CE1 : 38 G + 35 F = 73 enfants

CE2 : 29 G + 42 F = 71 enfants

CM1 : 35 G + 26 F = 60 enfants

CM2: 20 G + 19 F = 39 enfants

Les totaux sont donc : 193 garçons, 181 filles soit 373 enfants

Le taux d’encadrement est donc de 1 enseignant pour 23,3 élèves.

Les élèves sont trois, voire 4, par banc de deux.

Salle de classe CM2.

Un instituteur débutant gagne 153 euros (100 360 F CFA) net par mois. Les stagiaires ne touchent rien.

Nous avons construit l’école sur un terrain vague désertique. Autour de l’école c’est maintenant une vrai ville !

J’ai mal photographié les résultats annuels au CEP (Certificat d’Études Primaires), mais ils sont très bons (de 5 à 10%) supérieurs à la moyenne du Burkina Faso. Les données exactes vous parviendront ultérieurement.

Ensuite nous avons longuement discuté avec l’équipe enseignante qui a émis des vœux. Nous leur avons informé de la nouvelle structure de Burkin’Ami qui est maintenant totalement intégré dans l’ASFA et où Oumarou devient l’interlocuteur essentiel pour l’équipe enseignante.

Une petite partie de l’équipe enseignante. A gauche le président des parents d’élèves.

Les deux premières classes se sont ouvertes en 2007, c’est à dire il y a 11 ans avec des élèves de CP1. Après l’obtention du CEP, les élèves vont souvent en vie active. Certains poursuivent leurs études en secondaire, mais ce n’est pas facile car le premier collège est loin. J’ai demandé de trouver un ou deux élèves de la première promotion de notre école qui réussissent bien. Ils devraient être en première. Nous les proposerons alors en parrainage, ce sera un symbole fort.

J’ai aussi rencontré le président de l’association des parents d’élèves. Cette association est dynamique. Elle a construit une cuisine afin que les enfants puissent se restaurer sur place pendant la pause méridienne.

J’ai vraiment été très ému de voir tous ces enfants scolarisés, nous pouvons être fiers du travail fait depuis 2004. Il faut continuer.

Je vous joins deux photos, la classe de CE2 et la rencontre avec une partie de l’équipe enseignante (avec à gauche le président des parents d’élèves).

Le prochain compte rendu aura pour sujet l’état de l’école.