Le drame de Koudougou.

Chères marraines, chers parrains,

Je vous informais hier de notre position claire : nous contrôlons les travaux et nous payons directement les ouvriers qu’une fois les travaux fais et vérifiés.

En 2007 une association suisse a collecté beaucoup d’argent et a fait construire une école. Elle était magnifique, conçue suivant un plan fait par un architecte suisse. Mais ils ont commis une erreur fondamentale : ils ont remis tout l’argent à des “responsables” qui ont fait construire l’école.

Conclusion : une partie de l’argent a été détournée, en rognant sur les matériaux. (murs de soutien non ferraillés, peu de ciment et beaucoup de sable pris sur place, etc.).

L’école n’a pas durée un an. A la première bourrasque elle s’est effondrée, tuant 6 enfants et en blessant, parfois grièvement, une cinquantaine. Une enquête a bien sur été ordonnée, et bien sûr, n’a rien donnée.

L’ASFA a lancé une souscription exceptionnelle et a récolté 3 500 €, qui ont permis de soigner les enfants blessés (pas de sécurité sociale…).

Nos deux photos :

– un enfant blessé soigné grâce à l’ASFA,

– l’école effondrée.

A demain,

Bernard.